MédiaSport.F offre aux clubs cette possibilité très appréciée d'écrire leur storytelling et d'avoir ainsi leur histoire écrite et visible par tous. Cet effet vitrine, cette mise en valeur, ce sillon numérique, c'est l'esprit d'équipe de MédiaSport.F   ON AIME TROP !

Zoé VIALLEFONT

Interview de Zoé Viallefont

Le 13/02/15

Réalisée par Charleyne H

 

 

A quel âge as-tu commencé le tir au pistolet ? 

J’ai commencé à l’âge de 12 ans.

 

Dans quel club joues-tu ?

Je suis licenciée à l’Arquebuse Cosnoise à Cosne sur Loire dans le 58, ligue de Bourgogne. Je m'entraîne la semaine à Nantes au Pôle France Tir Jeune.

 

Pour toi quelle est la première qualité qu’une tireuse au pistolet doit avoir ? 

Une tireuse a besoin, pour moi, de beaucoup de rigueur mais également de patience.

 

Combien d’heures de tir par semaine ? 

Environ 10 heures par semaines.

 

Quelle préparation physique ?

Principalement du renforcement musculaire type abdos/guainage. La musculation n’est pas vraiment adapté au tir. Notre position au tir fait qu’on ne peut se muscler qu'en tirant et très peu en faisant des exercices de musculations.

 

Comment concilies-tu tes études et le sport à haut niveau ?

Je suis actuellement en terminale ES. Je suis dans des structures qui permettent le double projet. Je suis hébergée au CREPS des Pays de la Loire où nous sommes encadrés par une équipe très complète (vie quotidienne, orientations, psy, etc). Je suis scolarisée au CENS qui est une école pour sportifs de haut niveau qui met à notre disposition un emploi du temps qui permet notre double projet avec environ moitié de cours, moitié entraînement. Et pour ce qui est du Tir je suis au Pôle France Tir Jeune. J’arrive à concilier les deux avec beaucoup de travail personnel et de repos.

 

Quels sont tes autres loisirs et hobbies ? 

Mon emploi du temps me laisse peu de loisirs et quand je peux prendre quelques jours j’aime rentrer chez moi voir ma famille et mes amis. Cela me permet de faire des pauses, ce qui est très important pour moi.

 

Quel est ton meilleur souvenir en tant que tireuse ?

Ma saison 2013-2014 est pleine de très bons souvenirs. Mais ma première finale au grand prix de France 2014 reste le meilleur souvenir.

 

Pourquoi as-tu choisi le tir au pistolet ?

Après avoir essayer la carabine, le pistolet m’a plus parlé. La logique des organes de visée et autres éléments comme l’arme en elle-même m’ont aidée à faire ce choix entre pistolet et carabine.

 

Comment se passe une compétition ? Combien de tir ? Quelles est la distance en toi et la cible ? etc…

Je pratique le pistolet 10m et le pistolet 25m. La saison 10m se déroule en automne/hiver et la saison 25m au printemps/été.

Pour le 10m cela s’organise de la façon suivante. On rentre sur le pas de tir on a 15min

d’installation, ensuite 15min d'essai et 50min de match. On a donc 50 min pour tirer

40 plombs et arriver à un résultat sur 400. Ce match est une qualification pour une finale

où seul les 8 premières du classement seront sélectionnées. La finale est complètement

différente du match de qualification. On tire 6 premiers plombs et ensuite 2 plombs par

2 plombs et tout les 2 plombs une fille est éliminée.

Pour le 25m, le tir se divise en série avec 6 séries de précision et 6 séries de vitesse. Une série

compte 5 balles. Le match compte 12 séries on arrive donc à 60 balles et à un résultat sur

600. Pour la précision, on a 5 min pour tirer 5 balles à notre rythme. Ensuite pour la vitesse

on change de cible et les règles sont différentes. Lors d’une série vitesse, on suit les

commandements de l’arbitre et la ciblerie qui tourne. Lorsque que la cible est non-visible,

notre bras est en suspension à 45 degrés, l’arme ne doit pas toucher la table. Puis la cible

tourne et devient visible, à ce moment là nous n’avons que quelques secondes pour tirer

une balle jusqu’à ce que la cible redevienne non-visible et ainsi de suite jusqu’à ce qu'on

arrive à la fin de la série qui compte 5 apparitions de cibles. La durée d’un match 25m est

très variable, elle dépend en partie de l’arbitrage et du nombre de tireurs. Le 25m possède

également des finales mais le règlement est assez complexe.

Que ce soit pour le 10 m ou le 25 m, le but est de la mettre au milieu le plus de fois possible et d’arriver à un score se rapprochant le plus près du maximum.

 

En dehors du tir, pratiques-tu un autre sport ? Si oui, lequel/lesquels?

Non.

 

Quels sont des ambitions pour le tir au pistolet plus tard ? 

Atteindre le maximum de ma progression et obtenir un niveau international. Mon double projet prend de plus en plus de place et se confirme petit à petit.

 

Quels sont tes objectifs pour l’année ?

La saison 10m est bientôt terminée. Mon objectif  d’être sélectionnée aux championnats d’Europe en décembre 2014 n’a pas été rempli, étant dans une période compliquée personnellement. Mais j’ai rebondi avec mon second objectif de faire la finale aux championnats de France 2015, où j’ai fait la finale et même fini à la seconde place du podium. J’ai pour objectif d’intégrer le collectif France junior en 10 m et je vais me projeter sur les objectifs de ma saison 25 m qui va bientôt débuter.

 

Quelles sont tes ambitions ?

Au niveau de mes études, je compte aller en fac de psychologie tout en continuant mon double projet.

 

Es-tu perfectionniste ?

Oui, ce qui est un défaut mais aussi une qualité. Il faut juste savoir doser.

 

As-tu participé à des championnats du monde ? 

Non.

 

Comment gères-tu ton stress avant une compétition ? 

En m’occupant l’esprit à autre chose, en écoutant de la musique, en faisant également des exercices de visualisation mentales et de respiration.

 

Quelle est ta préparation avant une compétition ?

Une bonne hygiène de vie, et gérer mon stress en l’acceptant petit à petit pour arriver sur la compétition sereine et motivée comme jamais.

 

As-tu un rituel pendant ta compétition ?

Une playlist de musique qui m’aide à me concentrer et à me mettre dans mon match.

 

Est ce que tu tires en intérieur ou/et extérieur ?

Le 10 m se pratique essentiellement en intérieur avec un pistolet à air comprimé à plombs. Pour ma part, je tire avec un pistolet Morini 162EI à détente électronique.

Le 25 m se pratique la plupart du temps en extérieur mais il existe aussi des pas de tir intérieur. L’extérieur reste plus compliqué avec les conditions météo qui peuvent jouer, par exemple la luminosité qui varie avec le soleil et peut avoir un impact sur notre visée et donc notre résultat. Je tire cette discipline avec un Pardini Calibre 22LR.

Abonnez-vous pour recevoir des Mises à Jour

Félicitations ! Vous êtes abonné