Sur MédiaSport.F, les sportives se racontent. MédiaSport.F c'est vraiment de la storytelling. MédiaSport.F, c'est du vécu, c'est de l'émotion... c'est la vie à la mode F. Avec MédiaSport.F, vous allez vivre le sport à la mode F comme nulle part ailleurs. A la passion !

il était une fois...

Cassandre Lieng

Qu’est ce que le cheerleading ?

Le cheerleading est né aux Etats-Unis dans les années 1890. Il est de nos

jours une pratique sportive mixte, consistant à animer des matchs et à

supporter des équipes sportives sur terrain. Le cheerleading est pratiqué dans

les écoles et en club « All-Star » qui ne soutiennent aucune équipe sportive

et qui ne font que de la compétition.

Loin des stéréotypes de « pom-pom girls », le cheerleading est un mélange d’acrobaties, de gymnastique au sol, de danse et de sauts sur une musique dynamique. Il garde cependant les chants d’encouragement et des accessoires comme les pompons, mégaphones et pancartes.

La partie acrobatique consiste en l’exécution de pyramides humaines composées de femmes et d’hommes. La partie gymnastique reprend les principaux mouvements et enchainements propres à la gymnastique au sol, le tumbling.

Le cheerleading est une discipline sportive complète qui développe la souplesse, la force et la coordination, mais aussi l’esprit d’équipe.

 

Et les hommes ?

Les hommes peuvent être des cheerleaders, bien entendu. Au commencement, le cheerleading était un sport masculin. Les équipes n’était composées que d’hommes. Les femmes commencèrent à intégrer le cheerleading seulement vers 1920.Les plus grandes équipes Américaines (telles que celle de l’université d’Hawaï) sont composées de 50% d’hommes. 

 

Les hommes font-il la même chose que les pratiquantes féminines ?

Oui et non. Certains aspects du cheerleading sont mixtes, tels que les chants

d’encouragement ou la partie gymnique. Les parties dansées sont souvent

adaptées au public masculin et les mouvements sont « masculinisés ». Pour les

portés, les hommes ont souvent un rôle de porteur et réalisent des portés et lancés

souvent plus difficiles que les pratiquantes féminines.

 

 

Comment se passe une compétition ?

C’est la première année que notre équipe entre dans la compétition. Pour y

participer il faut que le club soit affilié à la FFFA (Fédération Française de Football

Américain). Il y a ensuite des poules formées en fonction de la géo-localisation

des équipes. Cette année nous sommes en poule D, celle qui rassemble les

équipes du Sud Ouest. Donc rendez vous le 15 mars à Billière pour voir de

vous-même comment se passe une compétition et même venir nous encourager ! 

 

 

Depuis quand y a t’il une fédération en France de cheerleading ?

Premier sport aux Etats-Unis par le nombre de pratiquants et de spectateurs qui se retrouvent pour faire la fête à chaque journée, le football américain existe également en France depuis plus de 25 ans. Apporté par les Américains durant la première guerre mondiale, il faut attendre 1980 pour qu'un professeur d'éducation physique, Laurent PLEGELATTE, crée en France, les Spartacus de Paris. La même année, il fonde et préside le Comité National pour le développement du Football Américain. En avril 1983, la Fédération Française de Football Américain (FFFA) est créée et présidée par Laurent PLEGELATTE. 

En 2003, la Fédération Française de Football Américain intègre une nouvelle discipline : le cheerleading.

En 2014, la Fédération Française de Football Américain compte 208 clubs et 21 085 licenciés.(Chiffres saison 2013/2014)

 

Combien faites-vous de représentation pendant l’année ?

Alors, difficile à dire comme ça… cela dépend des saisons des équipes que l’on encourage. Si on calcule, en ce milieu d’année nous en sommes aux phases qualificatives du Toulouse Olympique XIII, équipe de rugby à XIII de Toulouse, soit à 8 matchs. Nous avons encore 3 matchs de prévus jusqu’à début mars. Nous saurons ensuite si ils sont qualifiés, et nous les suivront encore pour le match a venir. Nous supportons aussi les matchs des Comètes, équipe de football américain de Montrabé, mais ceux-ci sont moins fréquents que pour le TO.En dehors de ces matchs, il nous arrive de faire des représentations ponctuelles pour certaines équipes comme par exemple les Spacers, équipe masculine de volley de Toulouse. Nous sommes aussi sollicitées pour des gros évènements annuels comme la Night Fighter One, évènement de boxe populaire ; ou des galas.Au total, il est prévu une vingtaine de représentations pour cette année, mais le calendrier se rempli encore !

 

Affrontez-vous d’autres équipes de cheerleaders ?

Il nous arrive rarement d’affronter d’autres équipes. En fin d’année dernière,

nous avons rencontré 2 autres équipes : les cheerleaders de Carcassonne,

et les cheerleaders de Perpignan. Ces rencontres sont amicales, on découvre

les routines des autres, leur stunts, etc et c’est toujours super ! En plus il est

rare de rencontrer d’autres personnes passionnée par le même sport et l’ayant

pratiqué. On peut parler librement de nos expériences sportives sans passer

pour des Ovnis !! haha

 

Depuis quand votre club est-il actif ?

Notre club est actif maintenant depuis 2 ans et demi (nous sommes dans la 3 ème

année) et il évolue de plus en plus !! Nous avons débuté par un rassemblement de

copines et de personnes ayant eu vent de cette activité de bouche à oreille, sans

salle (nous nous entrainions en extérieur, une fois par semaine), sans matériel

et sans représentation fixe… Depuis nous avons fait un long bout de chemin !

Aujourd’hui, nous sommes un club associatif affilié, avec une cellule directrice

investie, des cheerleaders motivées et dynamiques et des objectifs d’équipe précis

et qui nous donnent envie de nous surpasser.

 

 

Combien de personnes avez-vous au sein de votre club ?

Alors, nous avons 29 adhérents au total qui sont répartis dans les deux équipes, animation et compétition. Dans l’équipe compétition nous sommes 14 dont une remplaçante, et dans l’équipe animation nous sommes 19. 

Au niveau de la cellule directrice, je suis présidente de l’association et je suis accompagnée de la vice présidente Maëva TOUYA, de la secrétaire Valentine RUIZ, de la trésorière Marion CROZET et d’une représentante  pour le domaine juridique Morgane DAVIES.Nous sommes affiliées fédéralement à l’équipe des Comètes et nous collaborons donc au niveau administratif avec le président des Comètes et leur bureau.

 

Combien d’entrainements avez-vous par semaine ?

Par semaine nous avons au total 4 entrainements. Il y a un entrainement de 2h pour l’animation le mardi soir, ainsi qu’un entrainement répétition et placements pour les matchs du week end le vendredi soir. Il y a un entrainement compétition le mercredi soir, et aussi le vendredi soir. Nous avons aussi un crénau d’entrainement libre, ou nos cheerleaders peuvent travailler et tester de nouvelles figures.

 

Combien d’équipe êtes-vous au sein du club ? 

Nous sommes deux équipes, une équipe animation et une équipe compétition. L’équipe animation fait des représentations sur des événements sportifs

 

Quel est la tranche d’âge des Wildcats ? 

L’équipe est composée uniquement d’étudiants, la tranche d’âge est donc de 18 à 23 ans pour les plus vieux !

Pike, leur mascotte

Les voeux de Cassandre Lieng pour l'année 2015

"Mon souhait sportif serai que l'équipe des Wildcats Cheerleaders se qualifie pour les championnats de France de Cheerleading et pourquoi pas qu'elle les gagne ! Haha

Et mon voeux personnel ... Réussir mon année et être heureuse, entourée de ma famille, mes amis et mon équipe !"

Abonnez-vous pour recevoir des Mises à Jour

Félicitations ! Vous êtes abonné