Les regards experts de Femmes de MédiaSport.F 

Sur MédiaSport.F, les sportives se racontent. MédiaSport.F c'est aussi une plate forme de dialogues avec des femmes qui partagent leurs compétences, leur expertise. Avec MédiaSport.F, vous allez partager plein d'informations utiles, pratiques, offertes par nos expertes. 

Ecrire à Annie Riquet

 

Domaines d'expertises :

  • Conseil et expertise technique en analyse du mouvement 

  • Coaching sportif personnel, préparation physique spécifique

  • Conseil et expertise en outils et méthodes d’analyse et d’évaluation

  • Enseignement et formation (biomécanique, utilisation de l’outil vidéo, préparation physique…)

Annie RIQUET

Article de Annie RIQUET

Le 28/10/15

 

Les Spécificités de la femme sportive

 

Pendant des années, les femmes ont été mises de côté dans le sport : «une olympiade femelle serait impratique, inintéressante, inesthétique et incorrecte » Pierre de Coubertin

De nos jours, de plus en plus de femmes font du sport, notamment depuis la loi du 16 Juillet 1984 qui déclare que : « la pratique sportive constitue un droit pour chacun quels que soient son sexe, son âge, ses capacités ou sa condition sociale »

Cependant, il faut bien avoir conscience que la femme a ses propres spécificités : Morphologiques, Physiologiques et Mentales sachant que les différences entre la femme et l’homme sont significatives qu’après la puberté. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Première partie : Spécificités morphologiques

 

Nous allons aborder, dans cet article, les principales spécificités morphologiques :

 - La composition corporelle

- La dimension corporelle

- Les genoux en X (Valgus)

- La poitrine

- Les pieds

- Le squelette

 

 

 

 

1- La femme a une composition corporelle différente de l'homme. Statistiquement elle est :

  • Plus petite de 13 cm

  • Plus légère de 14 à 18 kg

  • Plus légère en masse maigre de 18 à 22 kg

  • Plus lourde en masse grasse de 3 à 6 kg (plus lourde en masse

grasse relative de 6 à 10 % soit 15% chez laet 9% chez l’)

 

2- La femme a également une dimension corporelle spécifique :

  • Bassin plus large et plus plat

  • Epaules plus étroites (muscles moins développés)

  • Tronc plus court (36%  et 38% de la taille) 

  • Dos plus étroit et plus fragile (courbures de la colonne plus prononcées)

  • Membres, mains et pieds environ 10% plus courts (souplesse +, force -)

  • Centre de Gravité plus bas

 

3- Les jambes de la femme présentent une prédisposition plus prononcée à un valgus du genou ce qui explique

une rupture du Ligament Croisé Antérieur 2 à 3 fois plus souvent que chez l'homme (contraction musculaire

différente). La femme présente également en règle générale une plus grande laxité ligamentaire mais pas

de différence en terme de résistance.

 

4- La poitrine de la femme doit impérativement être soutenue pour diminuer les accélérations verticales et horizontales des seins et éviter les micro traumatismes et ainsi un relâchement des muscles.

 

5- La femme présente aussi des spécificités au niveau du pied. Elle a un pied moins large, un talon plus rapproché vis-à-vis de l’avant pied et une structure du pied changeante en fonction du cycle car les hormones œstrogènes ont un effet assouplissant sur les tissus mous d’où une modification de la hauteur de l’arche.

 

 

 

 

 

 

6- Enfin les problèmes alimentaires rencontrés chez 30% des femmes (anorexie) ont des conséquences sur le squelette puisqu'ils peuvent être à l'origine de carence en calcium (ostéoporose à terme) mais aussi entraîner des fractures de fatigue.

Christelle DAUNAY (2H18 au marathon de New York)

Son histoire 

 

Annie RIQUET née LECLERC

 

Née le 06/06/1972 (le 6 Juin comme Borg...ou le débarquement ...cela dépend des références) à TOURS

 

 

Passionnée de Sport et de Technologie depuis toujours

 

 

Pratiquante en club : Football mixte de 8 à 12 ans,

                                        Tennis à partir de 10 ans, 

                                        Handball jusqu'à 15 ans.

 

En Juin 1989 : Educateur Fédéral 1er Degré de Tennis.

Plus jeune éducateur de la Ligue du Centre.

En Juin 2005 : Obtention du BE Tennis 1er Degré en candidat libre

En Juin 2014 : Validation du DE JEPS option Tennis

Article de Annie RIQUET

Le 3/03/15

 

Thème : La Biomécanique

 

  • Qu’est-ce que la Biomécanique ?

La Biomécanique est l’application des principes et des lois de la mécanique à l’étude des organismes vivants. L’être humain étant un organisme vivant, on peut donc utiliser la biomécanique pour étudier la gestuelle de ce dernier.

 

  • Quels secteurs d’activités font appel à la Biomécanique ?

Plusieurs secteurs font appel à la Biomécanique notamment le milieu médical, le milieu du travail et le milieu du sport.

Le milieu médical pour l’étude des tissus biologiques naturels et artificiels pour l’amélioration de la capacité fonctionnelle du mouvement et pour la conception de prothèses, orthèses ou membres artificiels.

Le milieu du travail pour la conception des environnements en vue de réduire les blessures et d’améliorer l’efficacité. On parle alors d’ergonomie.

On fait également appel à la Biomécanique pour la recherche de performance dans le milieu équestre et canin. La Biomécanique est également très présente en robotique pour comprendre et reproduire les mouvements humains.

Enfin la biomécanique est présente à différents titres dans le milieu sportif. Elle est utilisée pour améliorer les matériels et équipements sportifs, pour analyser et transmettre les techniques, pour la prévention et/ou la détection des pathologies et pour optimiser et améliorer les performances.

 

  • En quoi consiste la Biomécanique dans le sport ?

C’est une approche complémentaire au domaine de l’entrainement. C’est une approche quantitative qui apporte donc des données objectives. Elle permet d’analyser le mouvement du sportif en ayant parfois recours à la modélisation.

L’objectif de la biomécanique dans le sport est de comprendre comment nous générons et contrôlons nos mouvements, de comprendre les facteurs qui déterminent ou limitent ces derniers et enfin, avoir des réponses sur comment améliorer et rendre plus efficace notre gestuelle.

 

  • Comment quantifier le mouvement ?

La Biomécanique sportive nécessite que l'on mesure le mouvement réalisé par le sportif et les forces extérieures exercées sur ce dernier. Le mouvement doit-être mesuré dans les 3 dimensions de l'espace (on parle de 3 Dimensions ou 3D). Pour cela on utilise des logiciels d'analyses qui nécessitent des acquisitions vidéos du mouvement prises dans différents axes. Il existe aussi des systèmes très performants donc très coûteux de capture du mouvement 3D qui se composent de plusieurs caméras et qui nécessitent d'équiper le sportif de capteurs (très souvent des petites sphères) pour suivre des endroits anatomiques précis. Ces systèmes sont également utilisés pour la création de jeux vidéos pour avoir des mouvements les plus réalistes possibles.

La mesure des forces extérieures se fait grâce à des capteurs de forces ou des plateformes de forces.

 

  • Quelles sont les données quantifiées ?

Les techniques utilisées permettent de mesurer le mouvement donc d'avoir des données de position, de vitesse et d'accélération de la gestuelle réalisée. Ces données peuvent-être mises en relation avec les qualités physiques du sportif en terme d'explosivité, de puissance ou encore de force. Reste à déterminer quelles qualités doit avoir le sportif en fonction de la discipline pratiquée!!!

 

  • L'intérêt de la Biomécanique dans le sport ?

 La Biomécanique étant une science, elle nécessite donc une certaine rigueur notamment dans la définition de certains concepts : le poids, la quantité de mouvement...mais également d'expliquer certains phénomènes que tout amateur de sport observe :

- pourquoi un skieur "quitte sa trajectoire"

- qu'est-ce qu'une balle "lourde" au tennis

- Comment expliquer la fameuse "double détente" des basketteurs

- Pourquoi observe-t-on la position caractéristique du joueur de handball, de basket ou du volleyeur lors de l'attaque (cf. photo)

Sa formation 

 

Obtention du Bac C en Juin 1991- Lycée Choiseul de Tours

Etudes Universitaires en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS)

à l'UFR STAPS de Poitiers de 1991 à 2000

1991/1993 : DEUG STAPS

1993/1994 : Licence STAPS Option Entraînement et Performance

1994/1995 : Maîtrise STAPS Option Entraînement et Performance

1995/1996 : DEA STAPS Conditions matérielles de pratiques sportives ; mécanique et physiologie de l’entraînement

1996/2000 : Thèse Doctorale de 3ème cycle à UFR Sciences - Formation Doctorale : Physiologie et Conditions matérielles de l’entraînement sportif.

3- INSEP :

De Septembre 2002 à Septembre 2005 Enseignant Chercheur en Biomécanique au (Laboratoire de Biomécanique et Physiologie) Département des Sciences du Sport à l'INSEP

- Activités de Recherche, d’Aide à l’entraînement et de Formation

 

Activité de Recherche :

- Participation à plusieurs Projets de Recherche en collaboration avec la Fédération Française Handisport, la Fédération Française de Tennis, la Fédération Française de Golf

- Participation à un projet de développement d'une pédale instrumentée pour les cyclistes sur piste en collaboration avec l'Université de Sherbrooke au QUEBEC. Recherche menée avec Gérard Quintyn, Florian Rousseau, Gregory Beaugé...

- Participation au développement d'un accéléromètre "LE MYOTEST" développé par une entreprise Suisse pour l'évaluation des qualités musculaires des sportifs

 

Activité d'Aide à l'entrainement :

- Membre de la cellule d'évaluation des Joueurs de l'Equipe de France de Rugby à Marcoussis

- Participation à l'évaluation musculaire des sportifs présents sur les pôles de l'INSEP et les joueurs et joueuses française de tennis (accord avec la DTN).

- Participation à des séances d'entraînement avec des outils d'évaluation avec le Pôle Athlétisme (Stéphane Diagana, Jean Galfione, Murielle Hurtis, Christine Arron,...), avec le pôle Haltérophilie, le pôle Tir à l'arc...

 

Activité de Formation :

- Intervenante auprès d'anciens footballeurs professionnels pour le Diplôme d'Etat option Football

- Intervenante en Préparation Kiné auprès d'athlètes de haut niveau

Activités professionnelles 

 

1- De Septembre 1996 à Janvier 2000 : Stagiaire Thésard au Centre de Recherche et d'Innovation de Transfert de Technologie (CRITT) Sports Loisirs de Chatellerault.

- Thèse sur le développement d’un test sur ergocycle en collaboration avec le service de Médecine du Sport du CHU de Nantes

- Responsable d’un contrat de Recherche avec la Société CYCLEUROPE

 

2- De Janvier 2000 à Septembre 2001 Attaché Temporaire d’Enseigne-ment et de Recherche à l'UFRSTAPS d'Orléans puis Valenciennes

- Contenu d’enseignement : Biomécanique, Anatomie et Physiologie ainsi que l'Initiation à la Recherche et Informatique

4- TEAM LAGARDERE :

De Septembre 2005 à Octobre 2010 : Conseillère Scientifique au sein du Centre d’entraînement d'Expertise de TeamLagardère à Paris. (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Team_Lagardere)

- Responsable de l’Analyse du mouvement des sportifs à partir de l'outil vidéo et d'un système de Motion Capture (Analyse et Suivi technique). Création d'un terrain instrumenté

- Intervenante pour l’évaluation des capacités physiques des sportifs

- Co Responsable de la cellule Détection du Team Tennis

 

Activités :

- Evaluations, suivis d'entraînement et en compétition de nombreux joueurs et joueuses de tennis professionnels (Richard Gasquet, Julien Benneteau, Gael Monfils, Alize Cornet, ...et des tennismen Handisport comme Michaël Jéremiasz.

- Participation à la cellule d'entrainement d'Amélie Mauresmo et de Mary Pierce.

- Evaluations, suivis d'entraînement et en compétition des athlètes du Team Athlétisme (Martial Mbandjock, Arnaud Assoumani, Ayodelé Ikuesan, Teddy Venel,....) encadrés par Guy Ontanon

- Participation à la cellule d'entrainement de Laura Flessel pour sa préparation aux jeux olympiques.

- Participation à la cellule d'entraînement des nageurs du Lagardère Paris Racing avec un suivi en championnats de France d'Amaury Levaux

- Plus d'autres athlètes de haut niveau : Lucie Decosse, Ladji Doucouré, le pôle France promotion de la Fédération Française de Tennis de Table...

- Travail au côté de coachs de renom tels que Patrice Hagelauer, Mats Wilander, Thierry Champion, Olivier Malcor

5- AR PEFORMANCE 

Création d'une SARL AR Performance en Juillet 2011. Société récompensée en Novembre 2012 comme société « coup cœur de l’année » par les 3 chambres consulaires d’Indre et Loire.

- Prestataire de Services : Activités de Conseil et d'Expertise, d’Aide à l’entraînement et de Formation dans le domaine du sport.

 

 

MON BUT :

Apporter, aux sportifs confirmés, aux jeunes en formation, aux sportifs séniors désireux de progresser ou de s’entretenir, mes compétences en terme de :

  • Biomécanique sportive

  • Préparation Physique

  • Coaching sportif

Connaissance du Sport, du Sport de Haut Niveau et de son environnement (Entraînement, Préparation Physique, Médical, Psychologique….)

 

MES ACTIVITES :

  • Conseil et Expertise Technique en Analyse du Mouvement (Biomécanique)

  • Coaching Sportif Personnel, Préparation Physique spécifique

  • Conseil et Expertise en outils et méthodes d’analyse et d’évaluation

  • Enseignement et Formation (Biomécanique, utilisation de l’outil vidéo, préparation physique, Tennis…)

  • Prestations de Services auprès de particuliers, de fédérations (FFT depuis 2010), de ligues, de clubs sportifs, d’Entreprises…

  • Animations tennis VIP avec la participation de joueurs ou joueuses professionnels

 

 

Annie RIQUET

Experte en Biomécanique Sportive, Coaching Sportif, Préparation Physique

06.84.47.50.17

contact@annieriquet.com

www.annieriquet.com

Abonnez-vous pour recevoir des Mises à Jour

Félicitations ! Vous êtes abonné

Vos informations ont bien été envoyées !