Sur MédiaSport.F, les sportives se racontent. MédiaSport.F c'est vraiment de la storytelling. MédiaSport.F, c'est du vécu, c'est de l'émotion... c'est la vie à la mode F. Avec MédiaSport.F, vous allez vivre le sport à la mode F comme nulle part ailleurs. A la passion !

Gwendoline GADIER

Interview de Gwendoline GADIER

Le 20/02/15

Réalisée par Dominique H

 

Etudiant / Profession ?

Je suis étudiante, en L2 sociologie à Tours.

 

Qu’est ce qui vous a incité à devenir arbitre ?

Je n'avais pas le niveau pour jouer, du coup je me suis lancée dans l'arbitrage qui m'a de suite plus. 

 

Jouez vous au volley ? Et à quel niveau ?

Je joue un peu au volley en départemental. Pour arbitrer je pense qu'il faut savoir jouer un peu. 

 

A quel niveau arbitrez-vous ?

Départemental, régional, un peu de national mais que en 2ème arbitre pour la nationale. 

 

Arbitrez-vous aussi bien des équipes garçons que des équipes filles ?

J'arbitre mieux les filles, car le ballon va moins vite et ça conteste moins. J'arbitre les deux sexes mais je préfère les filles. 

 

Arbitrez-vous souvent ? Beaucoup de déplacements ? Loin ? 

J'arbitre tous les weekends et qu'en région Centre 

 

Avez-vous des formations régulières ?

Pas de formations régulières « on apprend souvent sur le tas » 

 

Votre meilleur souvenir en tant qu’arbitre ? 

La petite finale des championnats de France universitaire, les places 3 et 4. C'était la première fois que j'arbitrais de la nationale et on m'a désignée sur des finales. J'étais heureuse. 

 

Votre pire souvenir en tant qu’arbitre ? 

Se faire insulter, et le manque de respect dans une finale UNSS Minimes. J'avais assuré les finales. Le plus souvent les joueurs nous « engueulent » et ne nous respectent pas et contestent tout. 

 

Quel est la répartition des rôles entre les arbitres ?

Le 2ème arbitre s'occupe de la gestion en dehors du terrain « bancs, table de marque, et le tour du terrain ». Sur le terrain il siffle les fautes de fils (la bande blanche), les pénétrations (le pied entier dans le terrain des autres), les fautes de positions (c'est pour moi la faute la plus difficile à voir) 

 

Êtes-vous stressée avant d’arbitrer une rencontre ? Pourquoi ?

Ca dépend du niveau des matchs, en départemental non pas du tout car il n'y a pas trop d'enjeux. En région ça dépend des matchs car pour les grosses équipes en haut du tableau il y a la montée qui se joue. Et si l'arbitre fait beaucoup d'erreurs ça peut jouer de façon  défavorable pour les équipes. 

Le stress que j'ai, permet de mieux arbitrer car je me concentre un peu plus. 

Abonnez-vous pour recevoir des Mises à Jour

Félicitations ! Vous êtes abonné