il était une fois...

Chloé MESIC

Sur MédiaSport.F, les sportives se racontent. MédiaSport.F c'est vraiment de la storytelling. MédiaSport.F, c'est du vécu, c'est de l'émotion... c'est la vie à la mode F. Avec MédiaSport.F, vous allez vivre le sport à la mode F comme nulle part ailleurs. A la passion !

Interview de Chloé MESIC

le 02/0317

 

A quel âge avez-vous commencé le squash ? Pourquoi avoir choisi ce sport ?

Je commence le squash à 10 ans ne m'amusant pas au tennis et étant refusée  à l'escalade. Ma passion était l'équitation, je cherchais juste un sport complémentaire. Le club de squash était proche de chez moi et accueillait encore les jeunes. J'y ai pris goût grâce à la dynamique de l'association dirigée par JC Gontero et l'ambiance du club.

Mon parcourt est le fruit du hasard, basé sur de belles rencontres. 

Excellente anecdote... A l'âge de 9 ans je passe l'été à Abu Dhabi où mon père effectuait une mission. J'essaye pour la première fois le squash avec ma mère... j'étais incapable de renvoyer la balle au grand dam de ma mère. M. Khan me regardait pourtant avec intérêt et nous affirme que je deviendrai une excellente joueuse qui brillerait sur la scène internationale! Cela nous a bien fait rire.

10 ans plus tard, sur le retour d'une tournée PSA (tournoi international) en Australie, je retrouve M. Khan à Abu Dhabi. Il m'a immédiatement reconnu... Merveilleux! 

 

Si vous n'aviez pas fait ce sport quel sport auriez vous aimé pratiquer ?

L'équitation sans aucun doute. Ce que j'aime dans  cette discipline c'est la complicité entre le cavalier et sa monture. Cette autre passion est complémentaire à celle du squash et prendra surement le relais lorsque ma vie prendra un nouveau départ. Je profite de ma jeunesse et récente liberté pour me consacrer pleinement à ma carrière internationale en squash. J'aime aller au bout des choses! J'adore voyager et découvrir de nouvelles cultures... puis viendra le temps de se poser, d'endosser mon costume d'ingénieur... et peut être d'assouvir un autre rêve, celui d'avoir mon cheval...

 

Qu'est ce qui vous plait dans ce sport ?

L'ambiance! Elle m'a mis  le pied à l'étrier il y a maintenant 15 ans et j'apprécie toujours autant ces moments de partage entre passionnés de la petite balle noire. 

Le squash me plaît car c'est un jeu complet où le physique, la technique, la tactique et le mental ont un rôle prépondérant. Chaque joueur est à la recherche de son équilibre entre ces 4 composantes indispensables avec une dominante qui lui est propre. Les styles de jeux sont ainsi très variés et en constante évolution, voilà qui est stimulant! 

 

Votre parcours sportif ? CV sportif 

Impossible is nothing! Voici un slogan qui résume bien mon parcourt. Actuellement numéro 3 française, 61 mondiale et membre de l'équipe de France médaillée  au dernier championnat du Monde (Paris - déc 2016),  j'ai fait de mon parcourt atypique une force. 

Je commence les tournois jeunes tardivement mais les résultats ne tardent pas. Je participe dès mes 14 ans à des internationaux jeunes où j'atteins déjà la finale du prestigieux French Open -15 ans. S'en suivra plusieurs sélections nationales junior et mon intégration au Pôle France Jeune du Mans pour mes années Lycée. Malgré une entrée tardive en compétition, mon palmarès junior s'étoffe avec une 4ème place au championnat du monde par équipe -21 ans, un titre de vice championne d'Europe par équipe -17 ans, 2 podiums internationaux, 5 podiums nationaux dont 2 titres de championne de France par équipe.

Déterminée pour mener a bien mes études et ma carrière sportive internationale, je poursuis mon double cursus à l'INSA de Lyon que je représente au championnat de France Universitaire, avec pas moins de 11 podiums et 4 médailles d'or. Durant mon année d'échange ERASMUS en Angleterre, berceau et nation phare du squash, je fait également briller les couleurs de l'Université de Birmingham avec 3 titres de championnes de Grande Bretagne sur 3, historique! Toujours fidèle à mon club formateur, Bourges, je monterai 5 fois sur le podium des championnats de France Elite par équipe durant mes études supérieures. Débutant le circuit pro (PSA) lors de ma première année de prépa, je passe durant ma scolarité à l'INSA de Lyon de non classée à 58ème mondiale le mois d'obtention de mon diplôme (sept 2016).

 

Etudes ? Travail / Sportive professionnelle ?

Fraichement diplômée ingénieur matériaux, je me consacre désormais pleinement à ma passion.

Bien que exigent, le double projet est un défis à relever que je recommande à tous. L'organisation et la motivation ne suffisent plus pour coupler le sport de haut niveau et le métier d'ingénieur a haute responsabilité. C'est pourquoi, toujours à la recherche de la qualité, j'ai choisi de ne pas entrée dans le marché du travail à la sortie de l'école. Je reste néanmoins attentive aux offres professionnelles.

 

Quels sont vos objectifs pour cette année ? Quels sont vos ambitions dans ce sport ?

Mes objectifs cette saison sont axés sur l'international avec une première victoire en PSA dès mars prochain, après avoir déjà atteint à 3 reprises une finale internationale. Mon classement mondial reflètera ma régularité et progression. Je vise le top 40 mondial avant l'été 2017.

 

Quel est votre meilleur souvenir de squasheuse ?

Ce que j'aime par dessus tout c'est le partage des émotions. 

Je retiendrai notre podium au championnat du monde par équipe à Paris en décembre 2016 mais aussi notre titre de vice champion d'Europe par équipe -17 ans, nos 3 titres de vice championne de France par équipe N1 avec Bourges ou encore ma victoire en demi finale du PSA de Clermont devant ma famille et mon coach. 

Je n'oublierai jamais l'ambiance des tournois jeunes Karakal, avec ses multiples parties de tarot,  qui m'ont donné goût au squash.

 

Je crois que vous étiez aux Etats Unis pour faire des tournois.

 

Est-ce qu'on peut avoir une idée du montant financier pour une saison de squash ?

Une carrière internationale en squash est très coûteuse, la mienne chiffre à 15 000 €/an en optant toujours pour les solutions économiques.

 

Est-ce que vous vivez du squash ?

Malheureusement non, voilà mon dilemme actuel. Je recherche activement des sponsors et mécènes pour soutenir ce beau projet sportif très prometteur. Si vous souhaitez prendre part à l'aventure, n'hésitez pas à me contacter: chloe.mesic@gmail.com.

 

Plus d'information sur: chloemesic.fr

1/5