Sur MédiaSport.F, les sportives se racontent. MédiaSport.F c'est vraiment de la storytelling. MédiaSport.F, c'est du vécu, c'est de l'émotion... c'est la vie à la mode F. Avec MédiaSport.F, vous allez vivre le sport à la mode F comme nulle part ailleurs. A la passion !

il était une fois...

Aurélie PELÉ

Interview de Aurélie PELÉ

Réalisée le 1/09/15

Par Dominique H

 

#Profession?

Dans la vie de tous les jours, je travaille dans une entreprise qui crée et fabrique des emballages de luxe, pour de très nombreux secteurs : chocolat, confiserie, vin, cosmétique... 

Je suis en priorité dans l'atelier découpe, en tant qu'agent de découpe autoplatine, membre du CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) et SST (sauveteur secourisme du travail).

Mais la particularité de cette entreprise, c'est la polyvalence des ouvrières, ce qui nous permet de toucher à tous les postes (magasinier, expédition, emballage, pliage-collage...).

Cela rend notre métier beaucoup plus intéressant. 

 

#Pourquoi avoir choisi le karaté comme sport ?

J'ai voulu faire comme mon grand-frère et ses copains . 

Petite j'étais un garçon manqué qui débordée d'énergie. Il me fallait un sport pour me défouler et surtout apprendre à me canaliser.

Étant trop jeune (5ans) pour pratiquer cette discipline, j'accompagnais mon frère à son cours de karaté à Auzouer-en-tourain. À l'époque nous nous entrainons dans une salle des fête sur du parquet. Au lieu d'attendre que le cours se passe, je montais sur l'estrade et je faisais comme eux. Enchaînement des techniques (kihon) : point, pied, blocage, contre attaque... Répétition des kata (enchainement de techniques codifiées)... 

Puis un jour, en fin de saison, le sensei (professeur) est venu me voir pour intégrer le groupe. Je pouvais enfin pratiquer cet art martial et recevoir un savoir-faire.

Depuis ce jour, le kimono fut ma deuxième tenue la plus utilisée de la semaine.

 

#Qu’est ce qui vous a incité à devenir arbitre ?

Je dirais plutôt, qui ma incité à devenir arbitre ?

J'ai rencontré une chouette personne (Aicha BOUCH AMA) un an avant de m'initier à l'arbitrage. Nous avons passé notre DIF (Diplôme d'Instructeur Fédéral). Nous nous sommes tellement bien entendues durant cette année qu'elle m'a proposé de refaire une saison avec elle, à l'école d'arbitrage. C'est une formation qui est très bien structurée avec des personnes compétentes d'un niveau national. 

Dès ma première sortie, en tant qu'arbitre stagiaire, j'ai pris un grand plaisir, d'apprendre les différents rôles d'un arbitre. Tout ça, dans une ambiance conviviale.

 

#Faites vous du karaté ? Et à quel niveau ?

Un arbitre est un karatéka.

Pour devenir arbitre, nous devons avoir un grade minimum (ceinture marron), ce qui signifie environ 4 à 5 ans de pratique.

Cela fait une vingtaine d'années que je prends du plaisir à apprendre, à me perfectionner dans cet art martial. 

Je suis actuellement ceinture noire 3ème dan. Je pratique et j'enseigne cette discipline au karaté club Val de Cisse à Nazelles-Négron avec notre sensei Mr Colesse Francis ceinture noire 6ème dan.

Étant toujours compétitrice, je peux passer de 5h30 à 15h d'entraînement par semaine. Et donner au maximum 4h de cours à mes élèves de 6 à 12 ans. Ils sont pour moi un grand soutien et ils me permettent de me perfectionner dans mon enseignement. 

J'ai réussi à décrocher 9 podiums au niveau national entre 2011 et 2015, dans les deux discipline de notre sport (combat et kata). Mais mon plus beau souvenir restera celle gagnée avec mes coéquipiers du club de Monts 37 (Alizée Visse et Nicolas Pailot) en juin 2015. Un an de préparation intensif en équipe kata, pour être vainqueur de la coupe de France corpo. Une explosion de joie et en prime une amitié entre trois personnes qui ne se connaissaient pas.

 

#A quel niveau arbitrez-vous ?

Depuis cette saison, j'ai le plaisir d'arbitrer officiellement au niveau national, après cinq ans d'examen, du département en 2010 au niveau national en avril 2015. 

Ce dernier examen (arbitre national B) s'est passé sur trois jours intense, entre théorie et pratique durant un championnat de France minimes. Nous étions 5 de la région centre sur les 88 candidats présent est quatre de la région ont été reçus. Un beau pourcentage pour notre ligue. 

Ce n'est pas fini, car pour le moment je suis convoqué que sur les catégories jeunes. Donc j'ai deux ans de formation pour passer un dernier examen national (arbitre A). Ceci me permettra d'arbitrer les meilleurs de notre pays.

 

#Arbitrez-vous aussi bien des garçons que des filles ?

Nous avons la chance, dans notre sport de combat d'aussi bien arbitre les garçons que les filles .

En tant qu'arbitre féminine, je suis très exigeante sur la règlementation. J'essaye de ne rien laisser passer. 

Il ne faut  pas que les compétiteurs voient le moindre doute sur notre visage, sinon c'est eux qui vont prendre le dessus. C'est pour ça que j'ai un regard et une voix sévère. Beaucoup pourront vous le dire (lol). Mais ça, c'est quand je suis sur le tatami, car dès que je sors de l'aire de compétition le sérieux de mon visage laisse place au sourire.

 

#Arbitrez-vous souvent ? Beaucoup de déplacements ? Loin ? 

L'arbitrage me prend pas mal de temps durant la saison.

Quelque convocation d'octobre à décembre. Mais le plus grand de notre travail se situe de janvier à avril/mai. Entre les départements, ligue, inter-régional et maintenant national. Tous nos week-end son pris durant cette période. 

Pour le moment le plus loin où j'ai été convoqué c'est en Bretagne, de temps en temps sur Paris, mais le plus souvent dans ma ligue en région centre.  

 

#Avez-vous des formations régulières ?

Malheureusement nous n'avons pas de formation régulière obligatoire.

 

En début de saison, nous avons un stage avec un arbitre international. Cela nous permet de revoir quelques points sur le règlement et surtout nous informer du changement.

Nous avons la possibilité de se faire recycler, avec l'école d'arbitrage. Mais ce n'est pas une obligation.

 

#Votre meilleur souvenir en tant qu’arbitre ? 

Je pense, que ça reste ma première finale officielle au championnat de France des ligues en décembre 2014. 

Il y avait que deux finales (équipe garçon et équipe fille). À ce moment, je n'avais pas encore mon titre d'arbitre national B. Donc je ne pensais pas du tout  être sur une finale.

Et on est venu me chercher,  pour me dire que j'étais sur la finale des filles. J'étais vraiment étonnée, mais tellement contente.

 

#Votre pire souvenir en tant qu’arbitre ? 

Je débute ma carrière d'arbitre, donc pour le moment je n'ai pas vraiment de pire souvenir. 

En tant que féminine nous sommes plus respectées que les hommes. Ce qui m'horripile ce sont les insultes envers le corps arbitrale. Nous sommes sur une base du volontariat. Et il faut bien comprendre que sans arbitre, il n'y a pas de compétition. 

 

#Êtes-vous stressée avant d’arbitrer une rencontre ? Pourquoi ?

Oui ça m'arrive régulièrement d'être stressée quand j'arbitre. Dès que je sais que je suis regardée, le stress monte, car je ne dois pas me tromper. 

 

Durant la finale des championnats de France des ligues, j'ai eu un gros stress. Non pas parce que c'était une finale, mais à la table il y avait mon responsable d'arbitrage de ligue et le président de la CNA. J'avais l'impression d'être regardée, il ne fallait surtout pas que je fasse la moindre erreur. Et comme dans mes habitudes, tous s'est très bien passé. Un petit entretien après la finale pour corriger la gestuelle et le placement.

 

Parcours

Licenciée au Karaté Club Val de Cisse

1995 : Début du karaté en 1995

2006 : 1er Dan

2009 : 2ème Dan / Obtention du Diplôme d’Instructeur Fédéral

2010 : Juge régional kata

2011 : Arbitre régional kumité

2012 : 3ème Dan

2013 : Juge national kata

2014 : Arbitre inter-régional kumité 

2015 : Arbitre national kumité B

 

Palmarès 

2011/2012

3ème championnat de France honneur kumité -55

2012/2013

3ème coupe de france combiné (kata et kumité) 

3ème championnat de France honneur kumité -55

3ème championnat de France des ligues kata 

2013/2014

7ème open du Luxembourg kumité -55

3ème open adidas kumité -55

3ème coupe de france combiné (kata et kumité) 

2014/2015

5ème open adidas kumité -55 

5ème open kata orléans (équipe) 

7ème championnat de France élite kumité -55

2ème coupe de france corpo kumité - 55

1ère coupe de france corpo kata individuelle 

1ère coupe de france corpo kata équipe